Réglage du génois.
(Extrait du manuel LA VOILE)
Contrairement à la grand-voile qui possède un minimum de sept (7) contrôles, les principaux contrôles permettant l'ajustement des voiles avant (génois) sont limités à trois (3), quatre si votre bateau est équipé d'un tenseur de pataras: la drisse qui contrôle en partie la raideur de l'étai, l'écoute qui oriente la voile par rapport au vent, et la poulie de renvoie qui permet l'ajustement de l'angle de tire de l'écoute.

LA DRISSE
La drisse ne sert pas uniquement à hisser le génois. Tournez-la sur un "winch" et étarquez le guindant au maximum pour présenter au vent un bord d'attaque bien tendu et rectiligne. C'est une condition essentielle pour permettre au bateau de bien remonter le vent.

L'ÉCOUTE
L'écoute sert à orienter le génois par rapport à la direction du vent apparent. Nous avons mentionné dans une chronique précédente que : "L'angle d'attaque de la corde de la voile devrait se situer entre 15 et 20 par rapport à la direction du vent apparent." Respectez cette notion et ne bordez pas trop le génois. C'est le défaut de plusieurs "skippers".

LA POULIE DE RENVOIE
La plupart des voiliers modernes sont équipés de rails pour permettre le déplacement soit vers l'avant, soit vers l'arrière de la poulie de renvoie des écoutes des génois. Malheureusement, trop peu de plaisanciers tirent un avantage de cette possibilité. Pourtant, l'emplacement de cette poulie de renvoie est critique pour obtenir un rendement maximum.

Examinez le croquis suivant :

Position 1, la poulie est avancée
C'est le réglage de vent léger. À cette position, l'angle de tire de l'écoute fera en sorte de fermer la chute de la voile et d'arrondir profondément la bordure pour plus de puissance.

Position 2, la poulie est centrée
C'est le réglage moyen. À cette position, l'angle de tire de l'écoute fera avec le guindant un angle droit (90).

Position 3, la poulie est reculée
C'est le réglage de vent fort. À cette position, l'angle de tire de l'écoute fera en sorte d'ouvrir la chute de la voile et de fermer la bordure. La voile présentera au vent (fort) une surface plate, la gite sera réduite de même que la dérive, et le bateau filera bien.

Souvenez-vous du principe :

" Vent léger=voile creuse, vent fort=voile plate "

Si tous les ajustements sont fait correctement, le foc (génois) devrait commencer à faseyer entre la moitié et le tiers supérieur de la hauteur du guindant lorsque la route du bateau est remenée légèrement au vent.

Pierre Boucher N
Retour ~ Back